dimanche 27 novembre 2016

Nord Pas de Calais: Le Groupe Réactif fait la synthèse entre un groupement d'employeurs, une activité de portage salarial et un espace de co-working


Depuis la création de la structure initiale en 1994, Réactif Groupement d’Employeurs, en faveur du travail à temps partagé, le Groupe Réactif ne cesse de penser et développer un nouvel écosystème de travail axé sur les valeurs de Développement Durable et de Responsabilité Sociale et Sociétale (RSS). Focus sur cette structure associative roncquoise mettant l’innovation au service de l’emploi.
L’histoire commence il y a 21 ans avec la création de Réactif Groupement d’Employeurs, créée par Patrick VANDAMME, ancien Directeur des Ressources Humaines de TRISELEC, Société d’économie mixte de la Métropole lilloise spécialisée dans le traitement et la valorisation de déchets ménagers, qui, par le biais de cette association à but non lucratif, avait pour vocation d’agir en faveur des cadres seniors sans emploi en permettant aux entreprises associées d’embaucher ensemble du personnel et de le mettre à disposition de chacune d’entre elles en fonction des besoins. « L’idée était de développer le travail à temps partagé, d’apporter de la flexibilité aux organisations de travail, d’additionner des temps partiels pour reconstituer de l’emploi à temps plein en partageant le temps de travail entre plusieurs entreprises », nous explique le Fondateur et Président bénévole du Groupe Réactif. En 2002, nait la deuxième filiale du Groupe, Réactif Consultants, laquelle offre la possibilité aux cadres adhérents de l’association d’externaliser leurs expertises et leurs compétences, en élargissant les possibilités de travail au-delà du groupement d’employeurs, sous la forme d’audit, de conseil, d’assistance, de gestion de projet ou encore de formation.
Un processus à l’avantage des salariés.
80% des postes du Groupe concernent donc des cadres ayant rencontré des difficultés pour trouver un travail après une période d’inactivité. Une situation de plus en plus observée au sein du marché du travail pour les postes d’encadrement, sujets à un turn-over plus fréquent. Ils viennent ainsi trouver chez Réactif une solution salariale adaptée pour mettre à profit leurs compétences, notamment par du consulting, et qui présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le salarié retrouve une situation à l’emploi stable, contrairement à ce qu’elle serait si celui-ci était totalement indépendant, puisque l’association lui assure un salaire constant, même en cas d’impayé d’un client. Un système qui présente de nombreux avantages pour le salarié. Tout d’abord, des frais de gestion de 2,5% calculés sur le coût total de la prestation, via convention de prestation, (là où une entreprise de portage salarial « classique » aurait facturé 10%). Patrick VANDAMME nous expose la volonté pour Réactif de proposer de tels tarifs : « La première, l’association est à but non lucratif et ne prétend qu’à subvenir à ses besoins : le groupe Réactif ne dispose d’aucuns fonds publics et est soumis à la TVA et l’impôt sur les sociétés. La seconde, nous ne voulons pas que les cadres salariés, qui étaient au chômage auparavant, se sentent exploités sous l’égide de Réactif Consultant », nous précise-t-il. Une démarche reposant nécessairement sur une base administrative, comptable et fiscale bien rodée, « pour ne mettre en péril ni l’avenir des salariés, ni celui des entreprises pour lesquelles ils vont travailler ».
De plus, le consultant n’est pas contraint à créer sa propre entreprise et cela lui permet de se focaliser uniquement sur son corps de métier, tout en cotisant aux différents organismes sociaux. Patrick VANDAMME nous précise les modalités d’un mécanisme où le salarié à tous les avantages d’un indépendant classique sans les inconvénients : « Notre structure de portage va donc salarier le consultant, qui aura lui-même trouvé une mission dans une entreprise, en ayant négocié les coûts de la mission, la durée, etc. Notre structure de portage, Réactif Consultant, érige alors une convention de prestation qui formalise le rapport entre le consultant et l’entreprise cliente. Une fois cela fait, le consultant est donc salarié et sa prestation de service est facturée, contrairement aux structures de portage classiques, qui, elles, facturent la mise à disposition de personnel. » L’association dispose également d’un numéro d’organisme de formation et peut donc offrir au salarié s’il en exprime le besoin, des possibilités de remise à niveau sur un secteur choisi.
Par ailleurs, chaque mission effectuée par le salarié dans une entreprise cliente lui permet de mettre en exergue ses compétences auprès de cette dernière, ce qui peut potentiellement aboutir à une embauche dans la foulée. Ainsi, ce sont entre 40 et 60 personnes par an qui retrouvent un emploi chaque année, après avoir effectué leur mission. Certains vont même jusqu’à créer leur propre entreprise : entre 5 et 12 personnes par an se mettent à leur compte après avoir adhéré au Groupe Réactif.
Enfin, les cadres adhérents peuvent profiter du réseau des administrateurs de l’association et de Patrick VANDAMME lui-même : « J’ai fondé un Club Cigales sur la Vallée de la Lys. Cela peut apporter à des porteurs de projet des fonds propres et de l’accompagnement, non pas simplement dans la phase de montage de projet, mais aussi pendant la phase de démarrage et ses 5 premières années déterminantes. »
La prochaine évolution de Réactif Consultants ? Favoriser l’accès à l’emploi pour les cadres juniors, en les associant à des cadres seniors sur leurs missions. Patrick VANDAMME l’affirme : « Cela permettrait aux cadres juniors de se faire connaitre des entreprises et de se faire une expérience en même temps, en travaillant aux côtés d’un expert. »
Réactif & Co., la terre sainte des entrepreneurs
Une idée
« Il manquait peut être à Réactif cette dimension humaine, que nous avons voulu retransmettre par la création d’un espace de coworking », nous souligne Sébastien VOET, développeur de l’espace. L’idée, concrétisée cette année, est de mutualiser des moyens matériels et intellectuels pour créer une énergie collaborative et collective pour un ensemble de personnes qui développent leurs activités. Une nouveauté dans la région, puisque Réactif & Co. serait le deuxième espace du genre dans la Vallée de la Lys, après la Plaine Image.
Un public
L’espace Réactif & Co. est mis à disposition des travailleurs nomades, des télétravailleurs et des autoentrepreneurs porteurs de projet. Cette troisième initiative du Groupe Réactif entre dans le cadre du plan national de développement du télétravail, annoncé lors du Comité interministériel aux ruralités du 13 Mars dernier et s’inscrit dans le projet Transco, mis en place par le Conseil Régional et la Métropole Européenne de Lille, en faveur de l’intégration de demandeurs d’emploi et de jeunes au sein d’espaces de coworking.
Des ressources matérielles
Louer un bureau dans l’espace de coworking Réactif & Co., c’est aussi l’accès à un certain nombre de services. Ainsi, les coworkers ont la possibilité de bénéficier d’un service d’accueil, d’animation et de conseil, où l’animateur du lieu, en l’occurrence Sébastien VOET, organise des réunions pour motiver la rencontre entre coworkers du lieu lors de réunions d’échange d’idées, de réflexions communes, de formations transversales, etc. Les coworkers profitent également d’un espace de travail avec wifi, matériel informatique, armoire individuelle pour stocker leur matériel, scanner, photocopieur, et bientôt une imprimante 3D. Sans oublier un espace confidentiel de téléphonie fermé et insonorisé, pour les appels importants, ainsi qu’un espace de réunion, équipé d’un système de visioconférence.
Des ressources relationnelles
« Pour le porteur de projet, travailler en compagnie d’autres coworkers lui permet de se sentir moins seul, épaulé. C’est plus difficile de se concentrer sur un projet quand on est chez soi, on est facilement tenté par faire autre chose… », souligne Sébastien VOET. Une fois dans le Groupe Réactif, le porteur de projet est accompagné par des professionnels et peut faire appel à l’expertise des consultants de Réactifs Consultants lors de la création de son entreprise.
Une location abordable et adaptée
Dans la logique d’une association à but non lucratif et grâce à la mutualisation des moyens, l’objectif est de proposer des tarifs réellement abordables pour la location de l’espace, des services associés, des prestations intellectuelles ou des techniques de conception, création, etc. Par ailleurs, le coworker peut louer au jour, à la semaine, au mois où à l’année. Réactif & Co. promet flexibilité maximale, souplesse et adaptation en fonction de l’individu et de son projet.
Des associations complémentaires
Avec le portage salariale et le groupement d’employeurs, on peut donner l’occasion aux porteurs de de tester leurs projets, de tester le marché et les possibilités de développement par le lien. « Cela permet de le rassurer et de sauter le pas », indique Sébastien VOET. Réactif & Co. bénéficie également de la « pérennité » des deux autres associations du groupe, qui encaissent une partie des frais fixes et donc, permettent l’application de faibles tarifs.
Corinne Hatron, coworkeuse chez Réactif & Co. et fondatrice de Lys Finder, nous raconte son expérience et les bienfaits d’un espace de coworking :
« Je suis seule dans ma boite, en micro entreprise. Je fais du tourisme d’affaires : de la recherche de lieux pour des entreprises pour l’organisation de séminaires. Sur la région, sur toute la France et à l’international. J’ai démarré mon activité en Avril 2014 et au départ, pour des questions financières et de praticité, j’ai démarré mon activité chez moi. Après 18 mois d’activité à la maison, j’ai commencé à m’essouffler un peu, je me suis rendue compte que j’avais besoin de bouger et de sortir. Pour cette activité, il fallait que je retrouve une dynamique et que je puisse me dire « Allez, je pars au bureau ! ». Sans pour autant avoir une équipe qui travaille avec moi, j’avais juste besoin de retrouver une dynamique. Quand on est chez soi, il faut vraiment être très discipliné pour ne faire que travailler et ne pas être happée par autre chose, notamment par tout ce qui concerne l’organisation de la maison. Quand Sébastien m’a expliqué le concept, je me suis dit que c’était vraiment ce qu’il me fallait. D’une part ce n’était pas très loin de mon domicile et d’autre part, ce qui m’a intéressé dans le concept du coworking, que je ne connaissais pas du tout, c’est de ne pas devoir s’engager. Je suis une petite entreprise, je n‘ai donc pas encore une assise financière très confortable. J’ai alors essayé un mois pour voir si ça me convenait. Comme il n’y a pas de signature de bail, on n’est pas lié outre mesure. Si, un mois je n’ai pas les moyens de payer la location, je peux me retirer sans complication. Les prix sont très abordables. L’endroit est sympa, on peut se garer facilement, et les gens sont aux petits soins pour nous. On est cocooné. Et puis on se motive entre coworkers. « Tu viens demain ? Tu fais quoi ? Etc. ».
Le Groupe Réactif prend le train en marche d’une certaine troisième révolution industrielle, idée partagée par beaucoup notamment dans la région Nord-Pas-De-Calais, se voulant plus économe en ressources, plus responsable et toujours plus collaborative. Réactif & Co. représente les fondements même de cette nouvelle organisation, de cette nouvelle économie, faisant de la mutualisation des ressources et des compétences un véritable levier vers la réussite et demain, pourquoi pas, un levier vers la compétitivité tant désirée…



Aucun commentaire:

Publier un commentaire