lundi 6 mars 2017

Grève du personnel du Groupement d'Employeurs GEL à Trappes (78)

extrait de 78actu.fr

Ce lundi, des salariés se sont mis en grève chez XPO Logistics à Trappes. Les grévistes dénoncent leur changement de groupement d'employeurs.

Lundi, les seize salariés ont fait le piquet de grève devant le site de XPO
L’activité est perturbée ce lundi chez XPO logistics à Trappes. Seize salariés, tous préparateurs de commande au sein de cette plateforme logistique, se sont mis en grève à l’appel du Syndicat anti-précarité (SAP).

“On n’a le droit à rien !”

Employés par un prestataire, les grévistes dénoncent leur changement d’employeur depuis le 1er janvier dernier. « Avec nos fiches de paie, on a découvert qu’on était passés du groupement d’employeurs (GE) « Gel Paris Ouest » à « GE Ouest » sans nous prévenir », déplore Abdelghani Bourelaf, représentant syndical.
« Ici, on nous traite comme des intérimaires. On nous impose des quotas (190 colis par heure minimum). Et si on ne les fait pas, on nous vire, s’insurge un salarié. On n’a le droit à rien ! On n’a aucun avantage, pas de prime d’intéressement… »
Très remontés, les employés demandent « d’être reconnus comme salariés d’XPO, qui est notre vrai employeur depuis le premier jour ».
En discussions avec la direction, les salariés devaient également être reçus par l’inspection du travail lundi après-midi. « Cette grève est un avertissement. Elle continuera s’il n’y a pas de négociations », prévient le délégué syndical.
La direction de « GE Ouest » n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

17 commentaires:

  1. Je confirme la situation etant en poste sur le site de xpo Trappes,nous n'avons pratiquement aucun contact avec notre soi disant employeur GEL PARIS OUEST devenu GE OUEST au 01/01/20127 meme pas avertit du transfert de nos contrat de travail bref LES CONDITIONS DE TRAVAIL sont tres précaires qota de 190 colis heure obligatoire,harcelement moral des responsables XPO,pas de prime participation et interessement pas d'avantages,la plupart des employes gel on plus de deux ans d'ancienneté du jour au lendemain on vous vire du site sii vous etes en accident de travail ou en accident de travail.GEL GROUPE est une grande arnaque.

    RépondreSupprimer
  2. il se passe beaucoup de chose pas clair sur se site de TRAPPES XPO.
    GE OUEST,GEL PARIS OUEST,XPO
    qui est le vrai employeur de toutes ces personnes??????

    RépondreSupprimer
  3. tiens donc encore ce fameux GEL qui fait encore parler de lui sa m'etonne pas venant d'eux.
    Rester plutôt interimair plutôt que de signer un contrat CDI GEL de la pur dope.

    RépondreSupprimer
  4. Pour la société XPO Logistics Trappes (78) le GE fonctionne comme une agence d'intérim et peut donc vous arrêtez votre mission quand bon lui semble même pendant un accident du travail.

    RépondreSupprimer
  5. Pour la société XPO Logistics le GE fonctionne comme une agence d'intérim et peut donc vous arrêtez votre mission quand bon lui semble même pendant un accident du travail

    RépondreSupprimer
  6. La direction de « GE Ouest » n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.
    GE OUEST et GEL PARIS OUEST ne font qu'un avec XPO.
    Tot ou tard on decouvrira que le veriatable employeur de ces salariés est XPO.

    RépondreSupprimer
  7. A fuir comme la peste le GEL !

    RépondreSupprimer
  8. La Cour d’appel de Rouen a été amenée à statuer sur la reconnaissance de la qualité d’employeur dans le cadre d’une mise à disposition de salariés par un Groupement d’Employeurs (ci-après GE) auprès d’un seul utilisateur (CA Rouen Chambre sociale, 19 février 2013, n° 12/03055).

    Autrement dit, il s’agit de la situation dans laquelle le GE met à disposition un salarié, à temps complet, au service d’une seule structure utilisatrice. L’employeur est-il le GE ou est-ce l’utilisateur ? L’enjeu est ici important puisque, dans la seconde hypothèse, l’utilité du GE pour ce type de mise à disposition serait fortement réduite.

    En l’espèce, un salarié avait été engagé en contrat à durée indéterminée à temps plein par un GE pour être mis à disposition d’un seul utilisateur. La mise à disposition portait sur un poste à temps complet. Le salarié a été licencié pour faute grave par le GE . Il a saisi le Conseil de prud’hommes pour faire reconnaître la structure utilisatrice , en l’occurrence une association sportive, comme étant son véritable employeur. Il sollicitait auprès de cet employeur potentiel l’octroi de dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

    La Cour d’appel va accéder à la demande du salarié en retenant comme véritable employeur l’association utilisatrice en estimant que cette dernière « entretenait avec le GE une confusion d’intérêt, d’activité et de direction et agissait dès l’origine en véritable et unique employeur du salarié, lequel était soumis par un lien de subordination à la seule association ». Les juges admettent donc que dans le cadre d’une mise à disposition auprès d’un seul utilisateur, la structure utilisatrice puisse être qualifiée d’employeur

    RépondreSupprimer
  9. xpo il fau ariter de nou prendr comme les esclave apres on fer fin de la mission si on a pas fi le qota,nou les gel on et com a merde a xpo

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Actuellement je suis salarié d'un groupement d'employeurs dans le sport. J'ai un CDI avec cet employeur et celui-ci me met à disposition des structures associatives qui en font la demande. Depuis 3 ans, je travaille pour une Asso sportive qui prend en charge la totalité de mon temps de travail. Donc tous les mois, cette asso paie une prestation au groupement d'employeurs qui verse mon salaire.
    Je ne connais pas les modalités de la convention que les lient.

    Seulement, depuis quelques mois, cette asso m'a fait savoir qu'elle ne serait plus en mesure de me garder sur un plein temps (plus de sous). Sur le fond, ça ne me dérange pas trop et je suis prêt à accepter une rupture conventionnelle.

    Néanmoins, je voulais savoir si vous avez une idée de mes droits quant à ce licenciement ?
    - Indemnités de licenciement ?
    - Congés payés ?
    - Droits ASSEDIC
    Et surtout qui paie ? pour connaitre la situation de l'Asso, ils n'auront vraiment plus d'argent, ce qui n'est pas le cas du groupement d'employeur chez qui j'ai mon CDI.

    Merci pour votre aide

    RépondreSupprimer
  11. Je trouve que ses contrats sont inadmissible, surtout pour les grosses entreprises

    RépondreSupprimer
  12. GELGROUPE D2HL est une immense tentacul immoral......

    RépondreSupprimer
  13. LE GROUPEMENT EMPLOYEUR GEL D2L A ENCORE FAIT PARLER DE LUI.

    RépondreSupprimer
  14. Le code du travail précise bien qu'un groupement d'employeurs est une association de type loi 1901 qui a pour objet de créer des emploi en CDI en temps PARTAGE.

    RépondreSupprimer
  15. C'est vraiment de l'arnaque ses contrats GEL CDI.

    RépondreSupprimer
  16. Même fonctionnement qu'une boite d'intérim mais sous CDI, c'est a eux de nous placer dans une autre entreprise qui est compris dans un rayon de 50Km problème c,est qu'à la signature du CDI on ne connais pas les autres adhérents... donc si vous refuser la mission qui en plus est payé au SMIC étant donner la distance vous vous retrouver licencier.
    Il faut encadré ces Groupements d'employeurs qui n'en son pas.

    RépondreSupprimer
  17. au GELGROUPE le jour ou vous etes declarer inapte on cherche meme pas a vous reclasser on vous licencie directement....

    RépondreSupprimer